Champignons aux pieds

Le champignon du pied – C'est quoi?

Le champignon du pied, ou mycose du pied, est une infection fongique qui se produit entre les orteils, sur la plante du pied et dans de rares cas également sur le dessus du pied, et elle peut parfois devenir chronique. Les personnes atteintes de mycose des pieds courent également un plus grand risque d'infection des ongles: si le champignon se propage à un ongle, on parle de mycose des ongles. Selon les estimations, une personne sur trois au Canada souffre de mycose des pieds.

Cette maladie est causée par des champignons filamenteux, ou «dermatophytes», qui se déposent dans la couche cornée de la peau et s'en nourrissent. Lors des premiers stades de la maladie, une infection fongique du pied est à peine visible à l'œil nu. Les premiers signes sont des démangeaisons tenaces, qui surviennent fréquemment entre les orteils, ainsi que des zones de peau rougies et parfois suintantes. S'ils ne sont pas traités, les symptômes s'aggravent de plus en plus - dans le pire des cas, la peau endommagée est à risque d'infection streptococcique («érysipèle») avec fièvre et qui peut éxiger un traitement hospitalier.

Symptômes du champignon du pied

  • Zones cutanées rougies ou suintantes
  • Peau squameuse
  • Présence de cloques
  • Odeur désagréable
  • Démangeaison
  • Inflammation

Comment se produit l'infection?

Les personnes sont infectées soit par contact direct, soit indirectement par des objets ou des sols infectés. Une façon d'éviter l'infection consiste à laver les serviettes que vous partagées à une température de 60 ° C ou plus. Les tapis, le carrelage et les lieux de douche peuvent également héberger les agents pathogènes. Comme tous les autres champignons, les champignons filamenteux aiment les environnements humides et chauds - c'est pourquoi ils prospèrent dans les saunas et les piscines publiques.

Certains facteurs augmentent également la probabilité d'infection: une transpiration sévère dans des chaussures fermées crée des conditions idéales pour les champignons. La peau qui a déjà été endommagée - gonflée par l'humidité ou fissurée à cause du dessèchement - laisse la porte grande ouverte aux agents pathogènes. Et enfin, un système immunitaire affaibli - comme celui des diabétiques - possède peu de moyens pour combattre l'infection. Des considérations similaires s'appliquent à d'autres troubles métaboliques, à l'altération de la circulation sanguine et parfois même à l'usage d'antibiotiques.

Le bon traitement et la bonne thérapie pour les champignons du pied

Le traitement du champignon du pied dépend de l'étendue de l'infection fongique. Au début, les applications externes sont généralement suffisantes. Si l'infection progresse davantage, un traitement oral doit également être utilisé pour lutter contre le champignon.

La peau sèche et infectée a besoin de produits de soin de la peau qui sont rapidement absorbés par la peau et qui ne laissent pas de film gras et désagréable qui pourrait faire gonfler encore plus la peau. Néanmoins, ils doivent encore apporter à la peau suffisamment de lipides et d’hydratation pour restaurer la fonction protectrice naturelle de la barrière cutanée. Une peau intacte est la meilleure protection contre la réinfection.